Bridge ou implant ?

Bridge ou implant : quelle est la différence ?

Le bridge et l’implant sont deux solutions dentaires qui peuvent remplacer une dent qui manque. Les deux ont leurs avantages mais également leurs inconvénients. Afin de vous informer au mieux sur ces deux solutions, nous avons décidé de vous les expliquer en détail.

Le bridge

Comme nous vous l’avons expliqué, le principe du bridge est de s’appuyer sur deux dents piliers qui sont situées de part et d’autre de la dent manquante. Dans le cas d’une dent pilier abîmée, elle sera dévitalisée et soignée. Les deux dents piliers sont dans tous les cas meulées.

Les avantages

  • Le bridge peut remplacer plusieurs dents car il est tout à fait possible d’avoir un pont de 2 ou 3 dents
  • Son prix qui est beaucoup moins élevé que celui des implants
  • Le côté esthétique est presque parfait avec des teintes très proches des vraies dents. Il passe donc inaperçu.

Les inconvénients du bridge

  • Les dents piliers sont souvent des dents en bonne santé qui seront taillées et dévitalisées. Il faut donc faire le « sacrifice » de deux dents saines.
  • C’est une prothèse mal remboursée par la sécurité sociale. Il est composé de 3 couronnes et elle ne rembourse qu’une partie de la couronne dentaire de la dent manquante.
  • La racine de la dent n’existe plus pour la dent du milieu et l’os de la gencive va se rétracter au fil du temps. Si un jour vous souhaitez poser des implants, cela sera plus compliqué et mieux vaut dans ce cas poser les implants directement.

L’implant

L’implant dentaire  a lui aussi ses avantages et ses inconvénients qu’il vaut mieux connaître.

Les avantages d’un implant dentaire

  • Il laisse les dents proches intactes et est entièrement intégré dans l’os maxillaire
  • Il stimule l’os à chaque mastication et l’oblige à se renouveler sans cesse
  • L’hygiène bucco-dentaire est plus facile avec un implant que d’autres prothèses dentaires

Les inconvénients de l’implant

  • Un prix élevé
  • Il n’est pas remboursé par la sécurité sociale ni les examens radiographiques préalables à la mise en place
  • La procédure pour la mise en place demande plusieurs rendez-vous et donc plusieurs semaines

Alors quelle différence entre bridge ou implant ?

Si l’on devait résumer ces deux prothèses et vous expliquer les différences, le bridge est le moins cher, avec des soins et une pose plus rapide et il ne nécessite pas de traitement invasif.

L’implant quant à lui est plus durable, n’a pas besoin de dents piliers pour être posé et n’abîme donc pas d’autres dents mais il coûte cher et n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

Choisir entre les deux sera donc un choix financier, fonctionnel, esthétique et en fonction de la qualité de l’os notamment.

La pose d’un bridge

La mise en place d’un bridge se fait de différentes façons mais la plus classique est celle-ci :

  • Lors de la première étape, votre chirurgien-dentiste va réaliser les soins dentaires. La zone où manque la dent va être soignée et si cela est nécessaire, le bout de dent qui reste va être extrait. Les dents piliers seront taillées.
  • Lors du deuxième rendez-vous, l’empreinte dentaire sera faite afin qu’un prothésiste fabrique votre bridge. Pour cela, votre dentiste va utiliser une pâte à plusieurs reprises qui va se fixer à la mâchoire et qui va modéliser la forme de votre future prothèse dentaire.
  • La troisième étape consiste à la pose du bridge. Elle est très rapide et le dentiste vérifie ensuite que vos dents du haut et celles du bas s’imbriquent bien et qu’il n’y a pas de problème avec le bridge. Dans tous les cas, il peut retailler cette nouvelle prothèse après la pose.

Comme vous pouvez le constater, la pose ne demande que deux ou trois rendez-vous chez votre dentiste.

La pose d’un bridge dentaire collé

Lorsqu’il n’y a qu’une seule dent à remplacer, votre dentiste peut opter pour la pose d’un bridge collé. Comme précédemment, il va réaliser une empreinte dentaire et faire fabriquer au prothésiste dentaire une dent intermédiaire avec deux ailettes métalliques. Celles-ci sont ensuite collées sur le bord intérieur des dents adjacentes.

Un bridge dentaire collé a bien sûr l’avantage de préserver les dents adjacentes saines.

La pose d’un bridge sur implant

Poser un bridge sur implant est nécessaire lorsque le patient n’a pas de dents qui peuvent servir de piliers. Un bridge classique dans ce cas étant impossible, il faut alors poser un bridge sur implant. Comment cela se passe-t-il ? C’est très simple.

Le chirurgien-dentiste va poser des implants aux endroits où les dents piliers manquent. Le bridge est alors composé de 3 couronnes dont deux seront fixées sur les implants.

 

(source : Dentaly.org)