Dévitalisation d’une dent

La dévitalisation d’une dent : définition

La dévitalisation d’une dent est aussi appelée traitement de canal ou traitement radiculaire. Ce soin a pour but de supprimer du tissu pulpaire, aussi bien au niveau d’une couronne qu’au niveau des racines de nos dents.

Ce soin dentaire permet dont de priver la dent des terminaisons nerveuses et vasculaires qui sont responsables de sa sensibilité et des douleurs que nous ressentons.

Toutes les dents peuvent être dévitalisées : incisives, canines, prémolaires et molaires, tant sur la mâchoire du haut que sur celle du bas. Il peut également arriver que l’on dévitalise une dent de sagesse mais cela reste rare car lorsqu’elle est cariée ou infectée, elle sera le plus souvent extraite.

Quand faut-il faire un traitement de canal ?

Dans la majorité des cas, on retire le nerf d’une dent lorsque celui-ci a été endommagé :

  • Par une carie profonde. C’est la cause la plus fréquente. Après avoir attaqué l’émail de la dent et la dentine, la carie peut contaminer la troisième couche de la dent, c’est-à-dire la pulpe.
  • Par un traumatisme : accident, fêlure, chute et la dent doit être dévitalisée. En effet, si la dent casse à mi-hauteur, la partie qui est vivante est exposée à l’air libre et le risque d’infection est grand.

Un traitement de canal évite une infection bactérienne qui pourrait se propager le long des racines et provoquer un abcès.

Il peut également être réalisé un traitement radiculaire lorsqu’une dent doit être recouverte par une couronne ou un bridge.

Dans 85 % des cas, la dent est dévitalisée pour la vie. Mais ce n’est pas toujours le cas, si la dévitalisation a mal été faite, cela peut engendrer des granulomes, qui sont de petits abcès. Il faut dans ce cas soit refaire un traitement de canal, soit extraire la dent.

En cas de douleur

Cette opération est généralement pratiquée lorsque vous ressentez une grande sensibilité au chaud ou au froid et notamment quand vous buvez un café ou que vous mangez une glace.

Il se peut aussi que vous ressentiez une douleur constante, surtout lors de la mastication.

Enfin, dans le cas de la fameuse rage de dent que l’on redoute tous : une carie qui entraîne une nécrose partielle ou complète des canaux qui se trouvent à l’intérieur de la dent et c’est la rage de dent assurée. Votre dentiste vous proposera alors un traitement radiculaire.

Dévitaliser une dent Douleur et Opération

Votre dentiste vous a parlé d’une dévitalisation et vous ne savez pas comment va se passer ce soin ? Vous avez peur d’avoir mal ? Le but du traitement radiculaire est de retirer complètement le nerf, de désinfecter l’intérieur des racines et de les reboucher de façon étanche.

Voici en quelques étapes comment se passe ce type de soin dentaire :

  • Le dentiste commence par réaliser une anesthésie locale afin que vous ne ressentiez aucune douleur.
  • Une voie d’accès est ensuite aménagée à travers la dent. Elle a pour but d’accéder aux racines.
  • La longueur de la racine est déterminée précisément. Elle va ensuite être nettoyée puis élargie avec des petites limes.
  • Les racines sont ensuite désinfectées avec des antiseptiques.
  • Les racines vont maintenant être obturées (à l’aide d’une pâte) afin qu’elles soient étanches. Cela permet d’éviter une réinfection.
  • Pour finir, le dentiste fera une radio afin de contrôler le résultat.
  • Il est possible qu’il vous propose d’appliquer une couronne dentaire pour sceller mais aussi pour protéger la dent.

Un tel soin se fait normalement en une seule séance. Mais si la dent est très infectée, il se peut que votre dentiste vous reçoive une première fois pour placer un antiseptique dans la dent.

Douleur après dévitalisation : que faire ?

Comme nous l’avons expliquer précédemment, durant tout le traitement du canal, vous serez sous anesthésie locale. Vous ne sentirez donc rien. Il arrive qu’une fois que l’anesthésie passe, la dent dévitalisée apporte un certain inconfort et quelques petites douleurs.

Si vous êtes dans ce cas et que vous ressentez une douleur après dévitalisation, sachez que c’est normal et que cela peut durer quelques jours. Si la douleur après dévitalisation est toutefois trop forte, vous pouvez prendre des anti-douleur, comme du paracétamol ou de l’ibuprofène, en fonction de ce que vous aura recommandé le dentiste.

Dans le cas où les douleurs sont trop fortes et si elles durent dans le temps, n’hésitez pas à consulter à nouveau votre dentiste.

Traitement radiculaire et couronne ou bridge

Après la dévitalisation, la plupart des dentistes recommandent de poser une couronne sur la dent traitée. En effet, la procédure permet de conserver la dent (d’éviter l’extraction et la pose d’un implant) mais cette dent devient aussi plus friable et, sans couronne, la dent risquerait de casser, ce qui nécessiterait alors une extraction.
La couronne permet donc de renforcer durablement la dent dévitalisée. Suivez donc toujours les conseils de votre dentiste, s’il vous conseille une couronne après un traitement radiculaire.

Cela marche aussi dans l’autre sens : si votre dentiste a décidé de vous poser une couronne ou un bridge il vous a très certainement proposé de dévitaliser une ou des dents vivantes. Pourquoi ? C’est ce que nous allons vous expliquer en détail.

Pour la majorité des dentistes, une dent doit être dévitalisée avant de recevoir une couronne. Cela évite l’inflammation de la dent une fois le scellement de la couronne effectué. Pour la pose d’une couronne, il faut polir la dent et cela peut provoquer une nécrose de la pulpe dentaire, par exemple, si elle est posée sur une dent vivante. Avec une dévitalisation, le taux de succès est apparemment plus élevé.

 (source : Dentaly.org)