1. PRE-DÉSINFECTION des instruments par trempage dans une solution désinfectante aux normes CE/NF.
    2. Pour certains instruments spécifiques : passage dans une cuve à ultra-son, qui permet d’éliminer les dépôts.
    3. Mise en place dans notre thermodésinfecteur, c’est une grosse machine à laver qui monte à plus de 93°C, et utilise des agents désinfectants très puissants.
      Elle assure donc le NETTOYAGE, le RINÇAGE et le SÉCHAGE des instruments au cours d’un cycle d’environ 1 heure.
    4. EMBALLAGE de tous les instruments dans des sachets scellés et à usage unique.
    5. Mise en place dans l’un de nos 3 autoclaves. Ce sont des fours à vapeur d’eau dont la température monte à 135°C sous 2 bars de pression, ce qui permet d’obtenir une STÉRILISATION des instruments. Tout au long de ce cycle d’une heure, un ordinateur intégré à l’autoclave contrôle le déroulement des opérations. Lorsque le cycle est terminé, et s’est déroulé conformément aux normes en vigueur, l’ordinateur autorise l’impression des étiquettes de traçabilité.
    6. Les étiquettes de TRAÇABILITÉ sont ensuite collées sur chacun des sachets. Sur ces étiquettes, figurent toutes les informations concernant le cycle effectué (date et N° du cycle, identification de l’autoclave, nom de la personne qui a contrôlé les opérations, date de péremption du sachet, etc…)
    7. Parallèlement tous les paramètres du cycle sont conservés sur une carte mémoire (montée en température, montée en pression, durée, etc…).
    8. Les instruments sont ensuite utilisés lors des soins, et à la fin de chaque acte, les étiquettes de tous les sachets utilisés sont scannées (il y a un code barre) et rentrées dans le dossier patient.

Régulièrement, nos autoclaves subissent une série de tests permettant de contrôler l’efficacité de l’appareil. L’ensemble de ces tests est conservé dans un classeur, regroupant toutes les informations de l’autoclave, ainsi que son certificat de qualification par l’APAVE.